Avertissement |  Contact |  English 

   ACCUEIL
Ottawa |  Toronto |  USA |  France |  Afrique | 
 
   La Célébration du Mawlid

Histoire de la Célébration du Mawlid

Le Mawlid à la Mecque selon les historiens Musulmans

La célébration du lieu de naissance du Prophète (s)

La Mecque, mère des villes, que Dieu la bénisse et l'honore, est le chef de file des autres villes Islamiques dans la célébration du Mawlid comme dans la célébration d'autres évènements. Dans son livre Akhbar Makka, Vol. 2, p. 160, l'historien Mecquois du 3e siècle, al-Azraqi mentionne que la maison où le Prophète (s) est né (mawlid al-nabi) est comme l'un des nombreux lieux de la Mecque où il est recommandé de faire la prière. Selon lui, la maison avait été auparavant convertie en mosquée par la mère des caliphes Moussa al-Hadi et Haroun al-Rachid.

Le savant Coranique al-Naqqach (266-351) mentionne en outre le lieu de naissance du Prophète (s) comme un lieu où l'invocation (douca) est exaucée les nuits du lundi. Il est cité dans le Chifa' al-Gharam d'al-Fassi, Vol. 1, p. 199, et ailleurs.

 

Premières mentions du Mawlid public

La mention la plus vieille du mawlid comme commémoration publique se trouve dans les Rial d'Ibn Jubayr (540-614), p. 114-115:

Ce lieu béni [la maison du Prophète] est ouvert au grand public qui y entre pour en obtenir la bénédiction (moutabarrikin bihi) chaque lundi du mois de Rabic al-awwal, car c'est en ce jour et en ce mois qu'est né le Prophète (s).

Les historiens du 7e siècle Aboul cAbbas al-cAzafi et son fils Aboul Qassim al-cAzafi ont écrit dans leur livre Kitab ad-dourr al-mounaam:

Les pieux pèlerins et les voyageurs témoignent qu'au jour du Mawlid à la Mecque, aucune activité n'est entreprise: il n'y a ni achat, ni vente. Seulement les fidèles qui s'affairent et s'empressent de visiter le noble lieu de naissance du Prophète (s). Ce jour-là, la Kacba est ouverte et visitée.

 

Le récit d'Ibn Battouta sur le Mawlid

Le célèbre historien du 8e siècle Ibn Batoua raconte dans sa Rila, Vol. 1, p. 309 and 347, qu'après la prière chaque vendredi, de même que le jour de la naissance du Prophète (s), la porte de la Kacba est ouverte par le chef des Banou Chayba, les gardiens de la Kacba, et que le jour du Mawlid, le qadi ou juge suprême Chafici de la Mecque, Najmouddin Mouammad Ibn al-Imam Mouhyiddin at-Tabari, distribue de la nourriture aux chourafa' (descendants du Prophète (s)) ainsi qu'à tous les gens de la Mecque.

 

Trois récits du 10e siècle sur le Mawlid

La description suivante consolide les témoignages de trois autorités du 10e siècle: L'historien Ibn ouhayra dans son livre al-Jamic al-Laif fi fal Makka wa ahliha, p.326; le afi Ibn ajar al-Haythami dans son livre Kitab al-Mawlid ach-Charif al-Mucaam, et l'historien an-Nahrawali dans al-Iclam bi-aclam Bayt Allah al-Haram, p. 205.

Le 12 de Rabic al-awwal de chaque année, après la prière de Maghrib, les quatre qadis de la Mecque (représentant les Quatre Ecoles) et de nombreux groupes comprenant les fouqaha' (juristes) et les fouala' (notables) de la Mecque, les cheicks, les enseignants des zawiya et leurs élèves, les rou'assa' (magistrats) et les savants (moutacammamin), sortent ensemble de la mosquée et visitent le lieu de naissance du Prophète (s), récitant dhikr et tahlil (LA ILAHA ILLALLAH). Les maisons sur le parcours sont illuminées par de nombreuses lanternes et bougies, et les gens sortent pour se mêler au cortège. Tous se revêtent de leurs plus beaux habits et amènent leurs enfants. Une fois le lieu atteint, un sermon spécial est prononcé pour l'occasion de sa naissance mentionnant les miracles (karamat) qui eurent lieu en ce jour. Ensuite la douca' pour le sultan (le Caliphe), l'Emir de la Mecque et le qadi Chafici est récitée et tous prient humblement. Peu de temps avant la prière de cIcha', tout le groupe retourne au lieu de naissance du Prophète (s) à la grande mosquée qui déborde de gens. Tous s'asseyent en rang au pied du Maqam Ibrahim. Dans la mosquée, un prêcheur prononce d'abord le tamid (AL AMDOULILLAH) et le tahlil, et une fois de plus fait une douca' pour le Sultan, l'Emir, et le qadi Chafici. Après cela, l'appel pour la prière du cIcha' est fait. La prière achevée, le groupe se disperse.

Une description similaire est donnée par al-Diyarbakri (ob. 960) dans son Ta'rikh al-Khamis.

 

La Célébration du Mawlid aujourd'hui dans les pays musulmans

Aujour'dhui dans tous les pays musulmans, les fidèles célèbrent l'anniversaire du Prophète (s). Cela peut se voir en Egypte, en Syrie, au Liban, en Jordanie, en Palestine, en Iraq, au Koweit, en Afghanistan, aux Emirats, en Arabie Saoudite (non officiellement mais dans la majorité des familles), au Soudan, au Yémen, en Libye, en Algérie, au Maroc, en Tunisie, en Mauritanie, à Djibouti, en Somalie, en Turquie, au Pakistan, en Inde, au Sri Lanka, en Iran, en Azerbaidjan, en Ouzbekistan, au Turkestan, en Bosnie, en Indonésie, en Malaisie, au Brunei, à Singapour, et dans la plupart des pays musulmans. C'est une fête nationale dans la plupart des pays arabes. Tous ces pays, O Nation de l'Islam, célèbrent ce grand évènement. Comment une minorité peut-elle venir aujourd'hui déclarer de haram la célébration du Mawlid? Et qui sont ces savants qui sont contre la célébration du Mawlid, en comparaison aux houffaz (savants de hadiths) et les savants de la communauté dont Abou Chama, `Asqalani, Souyouti, Sakhawi, Haythami, Chawkani, et al-Qari, qui déclarèrent tous le Mawlid d’action louable? Comment les «Salafi» peuvent-ils déclarer quelque chose de haram quand le plus strict de leurs savants, Ibn Taymiyya, permit de célébrer sous certaines conditions, et qu’Ibn al-Jawzi et ibn Kathir encouragèrent chacun en rédigeant un livret intitulé Mawlid et composé de poèmes et de passages tirés de leur sira?

Après avoir mentionné les opinions de Ibn Qayyim, nous présentons maintenant celles de Ibn Taymiyya et d'autres:

© Fondation As-Sounna d'Amérique

::  Ch. Hisham Kabbani  ::

Version Imprimable

 
   Sagesses & Connaissance
Suivez les véridiques
Suivez les véridiques, Les véridiques sont comme des rubis parmi les pierres ou comme des émeraudes parmi les pierres. Les hommes ne s’intéressent pas aux véridiques alors qu’ils sont les créatures les plus valeureuses de la création.
Cheikh Nazim al-Haqqani :: 20 mai 2006
Le pouvoir de Bismillahir Rahmanir Rahim
Dieu dit: si vous êtes en difficulté et que vous ne voyez pas de solution à vos problèmes, faites appel à Moi et dites Bismillahir Rahmanir Rahim
Cheikh Nazim Al-Haqqani :: 06 mai 2007
Toutes les nouveautes...
Chercher avec Google
  Le Prophete Mouhammad (saw)
Célébration du Mawlid
Les convenances
Medécine Prophétique
Dala'il Khayrat
Les vertues de la Louange
La Réalité Prophétique
Adab de la Visite Ziyara
Mawlid ad-Daybai (PDF)
   La célébration du Mawlid
Toute chose devrait etre un Mawlid en l'honneur du Prophète
De l’invocation des bénédictions sur le Prophète pbsl (salawat)
Bienfaits de la Célébration du Mawlid
Manière de célébrer le Mawlid
Faveurs divines accordées la nuit de la naissance du Prophète ( Mawlid)
Sagesse des prières sur le Prophète Mouhammad
Recueil de poesie Mawlid ad Daybai
La Célébration du Mawlid aujourd'hui dans les pays musulmans
Mérites de la prière sur le Prophète
Dix preuves montrant que la célébration de la naissance du Prophète est acceptée dans la Charia
Histoire de la Célébration du Mawlid
Remarques préliminaires : La célébration de la naissance du Prophète
Tous les articles...

Suivez le Centre Soufi
Centre Soufi sur Facebook Centre Soufi sur YouTube
S'inscrire à la liste du Centre Soufi
E Shaykh | L'espace pour vos questions et requettes
   Article aléatoire
Visite de la tariqa Alawi au Centre Soufi Naqshbandi
Visite de la tariqa Alawi au Centre Soufi Naqshbandi pour une hadra
Montréal :: 29 avril 2005
   Les Convenances envers le Messager
De l’invocation des bénédictions sur le Prophète pbsl (salawat)
Vous devez donner le Véritable Amour au Prophète et sa descendance [Ahl ul Beyt]
Al Ouqaab, l’Etendard du Prophèteﷺ
Guérison Spirituelle dans la Tradition Islamique
Creation de la Lumière de Mouhammad {s}
La poésie sur le Prophète, Dalail Khairat
Le Sermont de la montagne: Dernier sermon du Prophète Mouhammad
Le Hadith : 'Qui Visite Ma Tombe, Mon Intercession est Garantie Pour Lui '
Le Adab de la visite au Prophète (saw)
Le mérite de la visite de la tombe du Prophète
L'importance de la Sounna Prophétique
Mettre sa vie au service du Prophète
Ar Rawda ach Charifa: La noble tombe du Prophète
Aimer le Prophète par dessus tout
Le Respect éminent du Prophète
L'obéissance au Prophète
Mérites de la prière sur le Prophète
Aimer la Communauté du Prophète
Aimer le Coran: Un autre signe de l'amour du Prophète
Déborder d'amour pour le Prophète
Partager les préférences du Prophète
Aimer la famille et les compagnons du Prophète
Comment honorer le Prophète
Rendre la sounnah victorieuse
Souhaiter la rencontre du Prophète
Chercher l'agrément du Prophète
Prier sur le Prophète dans nos invocations (dou'a)
Les miracles du Saint Prophète Mouhammad
Le respect du Prophète Mouhammad
Les 200 Noms du Prophete Mouhammad SallalLahou alaihi wassalam Mouhammad

 RADIO de MUSIQUE SOUFIE

1

    Medi1

3

    RadioRarvish

4

    Alif Music
   Nouveautés
Toute chose devrait etre un Mawlid en l'honneur du Prophète
Shamsouddin Habib Allah
Cheikh Mouhammad az-Zahid
Toutes les nouveauts...
 
   Citations  et anecdotes
:: Sharing the baklava (Baklava is a dessert, a sweet pastry which tastes very nice with pistachio nuts.) ::

A learned foreign scientist came to Aksehir and said he wanted to challenge the wits of the most knowledgeable person in the city. And of course, the townsfolk called for our Hodja.
When Hodja arrived, the scientist drew a circle in the sand with a stick. Hodja frowned, took the stick, and divided the circle in two.
The scientist then drew another line through the circle that divided it into four equal parts. Hodja pretended to gather three parts toward himself and to push the remaining part toward the scientist.
The scientist then raised his arm above his head, and wiggling his extended fingers, he slowly lowered his hand to the ground. Hodja did exactly the same thing but in the opposite direction, moving his hand from the ground to a height above his head.
And, that completed the scientist's tests, which he explained privately to the city council.
- Your Hodja is very clever man, he began, I showed him that the world is round and he confirmed it but indicated that 'it also has an equator'. And when I divided the world into 4 parts, he indicated that it is Ɖ parts water and 1 part land', which I can't deny. Finally, I asked what is the origin of rain? He answered quite rightly that 'water rises as steam to the sky, makes cloud, and later returns to earth as rain.'
When they got him alone, the ordinary townsfolk asked the Hodja what the challenge was all about? Hodja said,
- Well, that other fellow first asked, 'Suppose we have this round tray of baklava? So, I said, 'You can't eat it all by yourself, you know. So, I'll take half.' Then he got a little rude, saying, 'What will you do if I cut it into 4 parts?' That upset me, so I said, 'In that case, I'll take three of the parts and only leave you one!' That softened him up, I think, because then, with the motion of his hand, he said, 'Well, I suppose I could add some pistachio nuts on top of the baklava.' I cooled down too and said, 'That's fine with me, but you'll need to cook it under full flame, because an ash fire just won't be hot enough'. When I said that, he knew I was right, and gave up the game.
:: Nasreddin Hodja ::

Recueil de Mawlid daybai
 
 
Accueil   |   Islam   |   Centre Soufi   |   Plan du Site   |    Contact 

Site Officiel | ISCA | Fondation Haqqani | Sufilive
Ordre Soufi Naqshbandi
138 Av Fairmount Ouest Montreal - Canada - Tel.: (514) 270-9437